Kenya : huit membres présumés de la secte Mungiki abattus


Lecture 2 min.
Drapeau du Kenya
Drapeau du Kenya

La police a abattu huit membres présumés de la secte Mungiki, accusée d’être derrière plusieurs assassinats à Nairobi et dans la province centrale du centre du pays, indique The Standard. Les organisations de défense des droits de l’homme ont protesté contre ces exécutions extra-judiciaires.

Soutien Suivez-nous sur Google Actualités