Libye : un groupe armé réclame la suspension du Congrès général national


Lecture 2 min.
Drapeau de la Libye
Drapeau de la Libye

Un groupe armé a attaqué dimanche le Congrès général national, l’équivalent du Parlement libyen à Tripoli, réclamant sa suspension. Le président du Congrès général national, Nouri Abou Sahmein, n’a pas écarté que l’attaque contre le Parlement ait été commandée par l’ancien général Khalifa Haftar, chef d’une force paramilitaire qui se dit engagé dans une offensive contre les groupes islamistes à Benghazi (est), qu’il a qualifiés de « terroristes ».

Soutien Suivez-nous sur Google Actualités