Mali : le MNLA accuse l’armée malienne d’avoir tué trois civils


Lecture 2 min.
Drapeau du Mali
Drapeau du Mali

Le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) a accusé l’armée malienne d’avoir « exécuté » trois civils dans la zone de Menaka dans le nord-est du Mali. Mais selon le gouvernement malien, des soldats ont tué trois « bandits armés » dans un accrochage. Vendredi matin, « une colonne de l’armée malienne a procédé à l’arrestation, la séquestration puis l’exécution de plusieurs civils dans la zone de Ménaka, à Ghezraghen », a affirmé le MNLA, rapportent les médians locaux.

Soutien Suivez-nous sur Google Actualités