RDC: les activistes accusés d' »entreprise de déstabilisation »


Lecture 2 min.
Drapeau de la République Démocratique du Congo
Drapeau de la République Démocratique du Congo

Des militants du mouvement sénégalais « Yen a marre », du collectif congolais « Lucha » et des burkinabè du « Balai citoyen » ont été arrêtés, ce dimanche, à Kinshasa par la police congolaise, au cours d’une conférence de presse. Le pouvoir les soupçonne d’avoir voulu déstabiliser la République démocratique du Congo (RDC).

Soutien Suivez-nous sur Google Actualités