Troisième mandat de Joseph Kabila ? les précisions d’André Alain Atundu


Lecture 2 min.
André-Alain Atundu, le porte-parole de la Majorité présidentielle en RDC. © DR – Twitter
André-Alain Atundu, le porte-parole de la Majorité présidentielle en RDC. © DR – Twitter

La mise au point était nécessaire. Elle est venue d’André Alain Atundu Liongo. A l’occasion d’un point de presse mercredi 24 mai à Kinshasa, le porte-parole de la Majorité présidentielle a recadré le débat sur l’éventualité d’une candidature de Joseph Kabila lors de la prochaine élection présidentielle en RDC. Sa réponse est on-ne-peut-plus claire : les déclarations sur l’éventualité d’une candidature de Joseph Kabila en vue d’un troisième mandat à l’élection présidentielle n’engagent que leurs auteurs.

“Que ce soit M. Mirindi dans un effort de production intellectuelle qui a voulu exprimé ses attentes à lui ; ou que ce soit les propos du secrétaire général du PPRD M. Shadary qui a voulu émoustillé ses partisans; la Majorité présidentielle n’a fait aucune déclaration qui puisse remettre en cause ce que le président a dit et ce que la Majorité présidentielle répète aujourd’hui, ce que le président respectera comme il l’a dit devant le Congrès, toutes les dispositions de la constitution”, a déclaré Alain Atundu.

Et le porte-parole de la Majorité présidentielle de rappeler l’engagement de sa famille politique de respecter la constitution. ”Je donnerai l’incise de l’accord (de la Saint-Sylvestre) qui a été inscrite à la demande insistante de l’opposition, à savoir qu’ayant accomplit 2 mandats, il ne peut pas en solliciter un troisième. Aujourd’hui, il faut respecter le calendrier électoral pour assurer le changement dans les institutions de la République“, a-t-il indiqué.

Une clarification qui méritait d’être faite au vu des nombreuses rumeurs qui ont circulé ces derniers temps. Mais – et Alain Atundu en est conscient – il reste que Joseph Kabila est de loin la personnalité la plus populaire au sein de sa famille politique. Et nombreux sont les militants à souhaiter que l’actuel président poursuive son office.

Soutien Suivez-nous sur Google Actualités Newsletter